Le Shiatsu Zen de Masunaga

Catherine Levasseur - Shiatusu Zen - Coaching de Vie – Coaching Personnel – Bien être

Shizuto Masunaga est un maître japonais qui a mis au point cette technique de Shiatsu. Il a découvert pourquoi les méridiens sont à tel ou tel emplacement dans le corps. Les méridiens n’occupent pas une place par hasard. Aussi, Masunaga a développé le travail sur les méridiens en leur découvrant des extensions (des prolongations au-delà la localisation classique en Médecine Traditionnelle Chinoise ou MTC). Il a enrichi la liste des fonctions des méridiens et la compréhension de leurs effets.

Ainsi, le Shiatsu Zen une méthode globale qui encourage le corps à retrouver par lui-même son équilibre, en rétablissant la circulation de l’énergie (le Ki) là où c’est utile ou nécessaire. Dans le Shiatsu Zen, l’accent est mis sur la relation de personne à personne par le toucher, la communication de cœur à cœur.

Grâce à une attitude juste et bienveillante, l’attention du praticien est tournée vers une écoute profonde du patient dans l’instant présent.  Par la pression et le toucher, il invite le receveur du Shiatsu à entrer dans une conscience de l’« ici et maintenant », lui offrant l’opportunité d’être attentif à son être, à ses ressentis et de se connecter au principe d’unité du corps et de l’esprit.

Les méridiens sont reliés à des organes et à des fonctions et pour qui sait les observer, ils racontent une histoire sur ce qui se passe entre eux.

Le Hara est la zone du ventre où l’on retrouve l’ensemble des méridiens, comme sur une carte. Par un toucher délicat des différentes zones, le praticien en Shiatsu Zen ressent quels méridiens « demandent » à être traités. Les méridiens qui vont recevoir le Shiatsu sont comme la porte d’entrée que le corps choisit ce jour-là pour aider son retour à l’équilibre.

Les méridiens sont décelés grâce au diagnostic du Hara mais aussi par d’autres moyens d’observation. Ils établissent une sorte de dialogue : comme ils sont reliés à des organes et à des fonctions, ils racontent une histoire sur ce qui se passe entre eux et cela permet de mieux comprendre ce que vous vivez. Il en découle les recommandations sur ce que vous pouvez faire pour maintenir les bons résultats.

Ce dialogue entre deux méridiens est la spécificité du Shiatsu Zen. On l’appelle la relation Kyo Jitsu. Les particularités de ce style tiennent dans les méridiens secondaires, l’utilisation d’une main Yin (qui écoute) et d’une main Yang (qui agit) et du fort impact des théories chinoises du Yin et du Yang et des 5 éléments. L’approche psychologique est également importante dans l’école de Masunaga.

Voici un exemple :

Si le diagnostic du Hara révèle Vessie Jitsu et Gros Intestin Kyo, que cela peut-il signifier ?

Le méridien de la Vessie est relié à la volonté et celui du Gros Intestin au lâcher-prise : Vessie Jitsu et Gros Intestin Kyo peut montrer que la personne a un comportement volontaire, alors que sa demande profonde est de lâcher-prise, de se détendre. Si on affine encore et selon le contexte bien sûr, on peut aussi ressentir chez la personne une détermination à se défaire de quelque chose (que ce soit d’une mauvaise habitude, d’une tristesse, parfois même d’un problème physique ou encore autre chose) et elle fait beaucoup d’efforts pour obtenir le résultat, alors que c’est tout le contraire qui l’aiderait en réalité, en se relaxant davantage, en lâchant l’excès de volonté. Ceci peut lui causer un état de stress (Vessie essaie alors de gérer ce stress).

Mais il est également possible que ce soit le Vide du Gros Intestin (le Ki de ce méridien ne circulant pas harmonieusement ou étant insuffisant) qui empêche les bonnes conditions du lâcher-prise. Ceci peut se produire par exemple suite à un déséquilibre de l’élément Terre correspondant aux méridiens de la Rate et de l’Estomac. Car dans le cycle des éléments, la Terre nourrit le Métal, auquel est relié le méridien du Gros Intestin. Le déséquilibre de la Terre peut être dû un excès d’activité intellectuelle ou des erreurs au niveau alimentaire, pour citer là encore des exemples possibles de l’origine du déséquilibre.

Dans le Shiatsu aussi, le travail sur l’esprit est sous-jacent.

Vous voyez ainsi qu’au-delà de l’impact physique (les tensions dues aux nombreux efforts pour se libérer de ce qui gêne, les problèmes de transit que cela peut occasionner…) et de la composante émotionnelle en jeu (stress, tristesse…), le travail sur l’esprit est sous-jacent même dans le Shiatsu : l’excès de volonté peut se comprendre comme un excès de « vouloir », le « vouloir » de l’ego (notre personnalité, ce que nous croyons être) qui est content lorsqu’il contrôle les choses et se croit maître de toute situation.

Mais la vie nous apprend que tel n’est pas le cas, nous n’avons pas le contrôle sur tous les événements qui peuvent se produire bien sûr, malgré tous les efforts que nous pouvons mettre en œuvre. Ce n’est donc pas l’ego qui a le « pouvoir » de transformer certaines situations mais l’intelligence supérieure présente en chacun de nous, la Conscience, qui elle, agit tout en douceur et non en s’imposant par la force (par exemple, « la petite voix » qui nous met en garde à certains moments mais nous ne l’écoutons pas toujours car elle se manifeste en douceur, subtilement, et c’est à nous d’être à l’écoute pour suivre notre intuition).

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print
Articles associés
outils Associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parce qu'il n'y a que le présent qui compte

tous les pas que nous faisons maintenant déterminent notre futur…

Contactez-moi maintenant

Nous verrons ensemble la formule parfaite pour répondre à votre désir de mieux vous connaître et de devenir qui vous voulez être…
Faites le pas vers vous !

Au hasard sur le blog…

Méditation

Pourquoi méditer ?

L’objectif de la méditation est d’une part de vivre en conscience chaque instant, conscient de

Catherine Levasseur - Loi du Karma - Coaching de Vie – Coaching Personnel – Bien être
Spirales de Vie

La loi du Karma

Toute action entraîne une réaction et selon que l’action ait une intention (donc un point